Dialogue dessiné

JERÔME ALLAVENA, GISELE BONIN, CAMILLE GIRARD & PAUL BRUNET, ANGELIQUE LECAILLE, BRIAC LEPRÊTRE, MIRKA LUGOSI, YANN THOREAU, THOMAS TUDOUX.

Exposition collective du 31 mars au 21 mai 2016
Apéro-concert avec "Garden with Lips", samedi 21 mai à 18h

This slideshow requires JavaScript.

Dialogue dessiné est une exposition collective née de l’invitation, lancée à quatre artistes de la galerie pratiquant le dessin, de proposer à des artistes dont ils apprécient le travail de présenter chacun un dessin en regard de leur propre proposition. Angélique Lecaille, Briac Leprêtre, Yann Thoreau et Thomas Tudoux ont respectivement invité Mirka Lugosi, Camille Girard & Paul Brunet, Gisèle Bonin et Jérôme Allavena.
Ainsi, ces duos d’oeuvre montrés aujourd’hui ouvrent les interprétations, créent des interstices dans l’appréhension du travail des artistes de la galerie et proposent de découvrir dans l’espace parisien de la galerie melanie Rio ces nouveaux artistes. Hormis le médium du dessin, le point commun entre ces duos d’artiste n’est autre que le réel et profond respect entre dessinateurs.

Si La Chambre au loup d’Angélique Lecaille donne à voir un paysage naturel de fin (ou de naissance ?) du monde dénué de toute présence humaine, Le Paysage carnivore de Mirka Lugosi qui lui fait face présente quant à lui une figure féminine absorbée (ou rejetée ?) par une nature luxuriante. Les deux artistes créent des paysages imaginaires, oniriques, usant des mêmes tonalités mais leur technique tout comme leur échelle de travail diffèrent.

A l’inverse, les œuvres de Yann Thoreau et Gisèle Bonin pourraient nous faire croire qu’elles ont été réalisées par une seule et même personne. Leurs dessins se composent de la même matière – la mine de plomb – en vue d’un rendu précis et minutieux. Le corps se fragmente et se divise en triptyque chez l’un tandis que le visage se plisse et se déforme chez l’autre : dans les deux cas l’épiderme de la carnation fait présence.

Chez Thomas Tudoux et Jérôme Allavena le traitement, les couleurs et l’intention diffèrent mais un même sujet, la ville, unit leurs séries respectives. Sieste, de Thomas Tudoux inventorie les différents aménagements mobiliers qu’il a pu observer et dont l’objectif est d’empêcher l’assise des passants. La couleur et la douceur de ses dessins sont soumises au même point de vue, celui du designer. En revanche, c’est sur internet que Jérôme Allavena a recensé les monuments phares de villes mondialement connus. Pour traduire la multiplicité des points de vue qui se sont offerts à lui, Jérôme Allavena a imaginé des explosions festives et irrationnelles de ces constructions donnant naissance à plusieurs Crack Wham Baoum dont il a réalisé les dessins sur ordinateur.

Enfin, le Pied de cochon de Briac Leprêtre et L’Œil du chat de Camille and Paul sont deux œuvres à la technique surprenante de dextérité. Force est de constater que le choix de leur sujet insolite révèle un plaisir similaire chez les deux artistes : celui de dessiner le monde qui les entoure avec la même intensité. Toutefois ce plaisir n’est pas unique, puisqu’il s’impose comme un véritable besoin au sein de chaque œuvre présentée dans l’exposition.

Les collaborations :

Jérôme Allavena

http://jeromeallavena.com 

Gisèle Bonin

http://www.giselebonin.com

Camille & Paul

http://www.camilleandpaul.com

Mirka Lugosi

http://www.mirkalugosi.com

.

galerie melanie Rio, Paris
56, rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris
Horaires : jeudi et vendredi de 13h à 19h, samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous
info@rgalerie.com / +33 9 84 02 12 78

cartel_logo

parisART